navigation

L’économie se développe aussi dans le Canton ! 18 octobre, 2007

Posté par avenir dans : Dynamisme de la ville , trackback

photocrousteline.jpg

Le développement économique ne se décrète pas ! Il faut e rechercher ! Dès 2001,  l’année de mon élection à Migennes et sur le  canton, j’ai axé notre réflexion pour agir sur l’ensemble du migennois.Le projet de parc d’activité du « Charmeau » sur la RN6 à Charmoy, par la Communauté de Communes était encore dans les cartons. L’acquisition des terrains, base indispensable avant toute étude pour l’aménagement est seulement en cours aujourd’hui.

L’arrêt du projet de déplacement des établissements Billot à Bassou, a conduit les maires de Bassou et Chichery avec mon appui, en qualité de Conseiller Général du Canton, auprès des divers services de l’Etat, à engager toutes les procédures et recherches, les financements nécessaires pour rendre rapidement constuctibles les terrains que ces communes avaient acquis, près du rond-point de Bassou. Pour ce faire, ce fût une bonne décision que de positionner ces terrains, devenus « Parc de la Sablonnière », dans la compétence de la Communauté de Communes (CCAM) eu égard à l’importance des investissements à engager et de l’intérêt communautaire évident.

Ces efforts ont été vite récompensés avec la venue de « La Belle Crousteline », entreprise de viennoiserie qui cherchait un nouvel emplacement pour pouvoir s’agrandir. Nous l’avions contactée pour notre parc d’activité du Canal de Bourgogne à Migennes. Après de nombreux contacts avec sa PDG, le positionnement de Bassou-Chichery l’a emporté et l’intervention de « Yonne Equipement » http://www.yonne-entreprises.org/ a facilité le financement du projet dont la réalisation est aujourd’hui bien visible sur le terrain.

Dans le même temps, le parc d’activités du Canal de Bourgogne à Migennes, reçoit aujourd’hui de son côté, deux nouvelles entreprises ainsi qu’un « Village d’entreprises » dont les premiers travaux apparaîtront d’ici la fin de l’année.

Nous avons là l’exemple même de la complémentarité de nos parcs d’activités du Migennois, conforme à l’esprit qui anime les élus migennois et communautaires… pour le bien-être de notre bassin de vie et de notre population.

 François Boucher

Commentaires»

  1. Réponse à Gigi – Commentaire du 26.09.2007

    1/ Sur le « désert industriel de la route de Brienon », nous redisons que 4 constructions devraient être lancées sous quelques mois maintenant, avec 12 à 15 emplois d’un côté et 20 à 40 d’un autre. Sans la création de ce Parc d’activités du Canal de Bourgogne, ces emplois n’étaient pas pour Migennes.

    2/ Sur les logements dits « sociaux », oui, les loyers seront nécessairement plus élevés aujourd’hui, en égard aux prix de la construction en forte hausse et aussi au niveau du confort sensiblement amélioré par rapport à tous les logements « sociaux » actuels.
    Mais avec les aides au logement auxquelles chacun a droit, le coût restant à la charge des locataires, charges comprises, sera approximativement le même.

    3/ Quant aux impôts, les taux des 4 taxes communales ont très peu bougé.
    Bientôt, vous aurez des précisions dans ce blog.

    François Boucher

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves