navigation

Je suis candidat… 31 octobre, 2007

Posté par avenir dans : Informations , trackback

photofrancois1.jpg   La MUNICIPALITE que je préside depuis 6 ans et demi n’a cessé de gérer la ville au mieux des intérêts de tous ses habitants. Je remercie tous mes collègues élus de la majorité pour notre bonne entente, le sérieux et la détermination qui ont permis de réaliser la quasi totalité (et bien au-delà dans de nombreux domaines) du programme de notre « liste d’Union pour l’Avenir de Migennes » que vous avez majoritairement validé par vos votes en 2001.

J’écoute et je reçois tous ceux qui le souhaitent pour évoquer leurs préoccupations, qu’elles soient d’ordre personnel ou qu’elles concernent la commune. Dans les nombreuses réunions où les idées sont exprimées, je m’efforce de conduire les débâts avec un esprit d’ouverture et dans le respect des sensibilités de chacun.

Vous avez vu la ville se tranformer et évoluer. Etant bientôt à la fin du mandat, je vous invite à effectuer un petit effort de mémoire en vous déplaçant dans votre quartier et dans la ville pour vous souvenir de ce qui était avant…, en effet, on s’habitue très vite à son nouvel environnement sans toujours retenir les changemens intervenus jour après jour, action après action.

Nombreuses sont les personnes qui nous complimentent. L’image de notre ville est redevenue très « positive » à de nombreux égards car, en effet, notre ville a « belle allure »!

Comme de nombreux Migennois, je suis fier de ma ville et … fier d’être votre Maire!

Aussi, confiant en l’avenir et sans plus tarder, je vous confirme que mon équipe municipale briguera un second mandat lors des élections de Mars prochain.

Les personnes qui aimeraient s’engager à nos côtés sont dès maintenant invitées à se faire connaître.

 

François BOUCHER

Commentaires»

  1. Réponse à prety@caramail.com – Commentaire du 29.10.2007

    « Ces plots anti-stationnement ne m’apportent aucun confort personnel.
    Ils garantissent simplement les passages d’une personne en fauteuil roulant depuis le rond-point Sakharov jusqu’au centre ville et retour…
    Si un problème similaire est posé devant chez vous, faites-vous connaître. Nous l’étudierons, comme nous l’avons fait ailleurs. »

    François Boucher

  2. Réponse à Vincent Pellard – Commentaire du 19.10.2007

    1/ Oui, depuis 2005, les haltes-garderies sont payantes, comme partout en France, sur les mêmes bases définies par la Caisse Nationale des Allocations familiales. Car c’est elle qui finance une grande partie des coûts de leur fonctionnement.
    Son tarif de participation des familles est calculé selon leurs revenus et leur nombre d’enfants. Il varie de 0.15 euro à 2.63 euros par heure.
    L’objectif est d’assurer le service et non pas de sélectionner.
    Bien au contraire, cette mesure permet d’accueillir des familles qui « n’osaient pas venir » sans participer un « petit peu » au coût. Et par suite, les effectifs d’enfants sont suffisants pour que Migennes conserve les 35 places dont elle dispose aujourd’hui.

    2/ Sur la restauration scolaire, avant 2001, 5 tarifs différents selon les revenus des familles, s’entremêlaient avec des réductions selon le nombre d’enfants scolarisés.
    Aujourd’hui, ne subsistent que 3 tarifs. L’augmentation importante dont vous parlez ne vaut que pour le tarif le plus bas : de presque rien avant 2001, il est passé à 1,89 euros le repas quand celui du tarif le plus élevé est à 3,98 euros, soit plus du double.
    Et si nous avons ainsi simplifié le dispositif, c’est que l’ancien tarif bas valait pour moins de 10 enfants appartenant à 5 à 6 familles, lesquelles étaient aidées par le Conseil général, la Croix rouge, l’UDAF ou le CCAS de Migennes, selon le cas.
    En final, la solidarité continue de jouer pleinement en faveur des plus démunis et le nombre d’enfants déjeûnant dans les restaurants scolaires de la Ville est plutôt en augmentation au fil des années, d’autant que nous avons soigné particulièrement la qualité des repas qui y sont servis.

    3/ Sur l’aménagement de la zone industrielle, certes les coûts sont élevés mais les permis de construire en cours d’instruction démontrent qu’il fallait y croire, Un tel investissement s’apprécie sur 20 à 30 ans et non pas sur quelques années. Et ce qui existait avant 2001 était notoirement insuffisant pour intéresser des entreprises nouvelles.

    4/ 2 magasins de proximité ont fermé… Une fois encore, c’était prévisible depuis longtemps et rien n’avait été fait en prévision de ces fermetures annoncées…
    Par contre, nous avons permis la création d’un centre commercial moderne et l’ouverture d’une boucherie au plein cœur de la ville.

    5/ Quant au « black out » sur la délinquance, la presse appréciera. Elle relate au jour le jour les verbalisations, arrestations, et élucidations de faits par nos gendarmes dont l’efficacité est reconnue de tous.
    Seules les violences intra-conjugales augmentent statistiquement du fait des plaintes portées plus systématiquement, comme partout en France, aujourd’hui.

    François Boucher

  3. Réponse à Mme Boutault

    « Oui, nous avons encore beaucoup d’idées que nous espérons pouvoir mettre en œuvre pour notre Ville. Vos encouragements me vont droit au cœur. Merci. »

    François Boucher

  4. 1) Le fait que les garderies soient payantes : vous me dites que c’est un cadre national mis en place par la caisse nationale d’allocation familiale qui finance une partie des structures, c’est un fait. Mais ce n’est pas la CAF qui exige que fassiez payer les usagers. C’est votre choix. La gratuité pratiquée par les élus de gauche n’a jamais remis en cause le financement de la CAF, votre allégation est fausse.
    Je comprends qu’il faut que vous financiez ces especes de choses informes telles les paons chaque année au nom de « l’embellissement » de la ville.
    De plus, ne me faite pas croire que les plus défavorisés ne plaçaient pas leurs enfants dans ces structures car ils ne payaient pas. C’est grotesteque!
    2) Alors pour ce qui est de l’augmentation des tarifs de cantines, vous me dites que c’est que le tarif le plus bas qui a augmenté, c’est bien ce que je vous reproche. Le resserrement de l’éventail des tarifs a abouti à pénaliser les familles qui se trouvaient dans les tranches ntermédiaires en les faisant passer au tarif maximum et cela a concerné plus de 10 enfants.De plus, les plus favorisés ne paient pas plus. Quant à la qualité des repas, je laisse nos cheres tetes blondes en juger.
    3) Pour ce qui est de la nouvelle ZI, il faut 20 à 30 ans pour juger du succés de celle ci je suis entierement d’accord avec vous, mais je crois que vous etes aller en Chine trouver des entreprises afin que celle ci ne soit pas un echec retentissant. Il n’y a pas un (petit) probleme alors qu’au moment de votre éléction, vous garantissiez l’implantation de 5 grosses entreprises sur la commune.
    4) Vous dites que la fermeture des 2 commerces de proximité était prévisible, vous n’avez rien fait pour l’empécher, et de plus, le nouveau magasin qui s’est ouvert n’offre pas les mêmes prix que le Mutant. en outre, les employés licenciés n’ont pas été recrutés par la nouvelle enseigne, certains ayant grossi les rangs des demandeurs d’emploi. D’autre part, les prix sont 2 à 3 fois plus élevés donc ce n’est pas la même clientele, encore une fois ce sont les plus défavorisés qui en patissent, je prévois la femreture prochaine de l’ED dans la mesure où celui ci vise la même clientele que le centre E.Leclerc donc cela m’étonnerait fortement qu’il vive réellement au lieu de vivoter. Et pour habiter a coté d celui ci je peux vous garantir qu’il n’y a jamais foule. Pour ce qui est de votre nouveau centre commercial moderne, je ne peux pas m’en rendre compte vu qu’il n’a toujours pas ouvert.
    5) Je suis d’accord avec vous la presse apréciera mais ne vous inquietez pas je me base sur des propos de journalistes, je ne l’ai pas inventé. Et l’alibi que le nombre de violences intra conjugales augmente comme partout en France ce qui expliquerait l’augmentation de la délinquance, ceci est un peu court. En effet il augmente partout en france mais en revanche, à Migennes, on ne dispose daucun chiffre sur la petite délinquance : cambriolages, vols et autres violences.
    Enfin, je ne conteste pas le travail des gendarmes, mais le renforcement de la police municipale et la pose de caméras en centre ville n’ont en rien réglé ces faits.
    Enfin, en tant que jeune, je déplore que le Passeport Jeunes n’ait toujours pas de locaux dévolus, qu’il n’y ait aucune structure de loisirs ouverte pour les 15 ans et + en dehors des vacances scolaires, les salles de quartiers ont fermé faute d’encadrement alors qu’un policier municipal coûte plus cher qu’un animateur! Mais le fait que vous préférez engager des policiers municipaux à la place d’animateurs pour encadrer la jeunesse definit assez bien votre politique globale et contribue à la mauvaise image qu’a Migennes dans le reste du département. Ce que je suis sûr, comme moi, vous déplorez et luttez contre mais pour vous avec les mauvaises armes car rien ne vaut plus que la prévention.
    De plus c’est ridicule de publier une reponse à mon argumentation sans publier le commentaire originel, au moins que cela soit dans votre politique de faire passer vos opposants pour des truffes en ne leurs donnant aucun droit à la parole.

  5. Merci de votre intervention, Monsieur Pellard. Il EST clair que votre information n’est pas complète et, surtout, n’est pas actualisée.
    Quant à nos opposants, ceux du Conseil municipal Ont pu s’exprimer largement, particulièrement Monsieur Meyroune, au nom de ses collègues communistes, qui n’a que rarement intégré les nouvelles données dans ses raisonnements, raisonnements que nous retrouvons dans votre intervention.
    Voici donc les explications complémentaires à celles déjà données.

    1-) Sur les garderies payantes:
    Les années 90 sont loin! Aujourd’hui, la CAF NE subventionne Le fonctionnement Des haltes-garderies que si les familles payent une participation dont Le montant minimum EST fixé par elle. Sans cette participation, la ville aurait à supporter 100% du fonctionnement.
    Quant à l’acceptation par les familles, nous n’avons rencontré aucune réticence. La fréquentation EST plus importante, notamment par des familles à revenu modeste qui NE voulaient pas être totalement à la charge de la société, ce qui EST tout à leur honneur!
    Enfin, votre allusion aux paons n’a rien à voir ici. Sachez, néanmoins qu’ils sont appréciés de beaucoup de gens…

    2-) Sur la restauration scolaire:
    Nous réaffirmons ce qui a été dit précédemment. Seuls une dizaine d’enfants Ont subi la plus forte hausse. Et ceux-ci étaient pris en charge par Le conseil général et Le CCAS de la Ville.
    Le tarif intermédiaire a évolué comme celui de la tranche supérieure au rythme du coût de la vie.
    Quant à la qualité Des repas que vous semblez critiquer, allez vous-même interroger les « têtes blondes »! Vous serez ainsi édifié directement! La qualité diététique Des repas EST réfléchie et suivie par Des professionnels compétents, en concertation avec les élus désignés à cet effet.

    3-) Concernant Le Parc d’Activités du Canal de Bourgogne:
    Là, on NE nous avait pas encore servi pareille réflexion! Vous innovez donc sur ce point !
    Le Conseiller général, Maire de Migennes, EST effectivement allé en Chine dans Le cadre d’une mission organisée par Le Conseil général et Yonne Développement en vue de faire connaître Le Département et répondre à certaines demandes chinoises. Nous avons également reçu, à Migennes, une délégation chinoise en visite dans l’Yonne.
    Et IL EST exact que certaines entreprises chinoises peuvent, un jour, s’installer à Migennes…
    Mais IL EST facile de voir que nous n’avons pas attendu leur arrivée puisque Le Village pour l’emploi EST engagé, les entreprises Divine et Bouquerod ont leur permis de construire, l’entreprise 3F de Migennes projette une nouvelle usine sur 2 hectares de terrain, sans compter Le centre des pompiers et Le centre de tri des facteurs qui pourront ainsi rester sur Migennes… D’autres contacts sont encore en cours !

    4-) Sur les commerces:
    Pardon de vous dire cela, mais manifestement vous critiquez sans savoir ! Même en étant voisin du nouvel établissement ED ! Quand vous n’etes pas à Dijon pour vos études
    La perte Des 2 magasins que vous regrettez était engagée depuis une dizaine d’années, alors que la Ville NE connaissait aucun développement depuis 1977… vous n’étiez peut-être pas né ? Cette absence de développement, synonyme de vieillissement général et donc de mort programmée, NE pouvait animer les commerces et encourager la modernisation Des équipements…
    Les salariés du Mutant Ont certes perdu leur emploi. Nous les avons accompagner et aider au mieux dans leur recherche.
    Aujourd’hui, ED vit avec 4 salariés, complétés par l’équipe du ED d’Auxerre quand IL y a besoin. L’afflux de clientèle n’a pas à être comparer à l’hypermarché Leclerc. Le flux de clients EST limité, mais IL EST quasi continu et probablement supérieur à celui de l’ex-Mutant…
    Vous avez tout faux sur les prix. Ceux-ci sont comparables et souvent inférieurs selon ce qu’on achète, à ceux Des autres supermarchés… Allez-y voir avant de critiquer de la sorte !!!
    Pour Le reste de ce centre commercial de centre ville, « Santé attitude » ouvre bientôt. Le rez de chaussée et les 2 premiers étages de l’immeuble sont en cours d’aménagement. Encore un peu de temps et les cases vont se remplir…
    En tous les cas, nous, nous avons montré Notre détermination à développer la Ville dans tous ses aspects !

    5-) Sur l’insécurité:
    Moins 56 % en 2006 et moins 16 % de « délinquance de voie publique » en 2007 sont les chiffres officiels que la Préfecture peut vous confirmer.
    Les « violences sur personnes physiques » sont les seuls faits qui Ont augmenté sensiblement, à Migennes comme ailleurs. Et les violences intra-familiales comptent pour 85 % dans cette augmentation.
    Nos 5 policiers municipaux, en plus Des missions spécifiquement municipales qui leur incombent, agissent en parfaite complémentarité avec la Gendarmerie. Et Le dispositif de vidéosurveillance qui EST avant tout dissuasif, a aidé les Gendarmes à solutionner plusieurs affaires.

    Côté prévention, là non plus, la Gauche Migennoise n’a pas de leçon à donner!
    Le nombre Des actions conduites NE se mesurent pas seulement à l’ouverture de salles… Qui d’ailleurs sont toujours ouvertes, mais dont la fréquentation EST quasi nulle car les besoins sont ailleurs !
    Elle NE se mesure pas non plus au seul nombre d’animateurs payés par la Ville, mais à la complémentarité du travail conduit par la cinquantaine d’acteurs sociaux qui oeuvrent sur Migennes, qui NE se »connaissaient » pas il n’ y a 7 ans, alors qu’ils sont de vrais partenaires aujourd’hui, notamment dans Le cadre du Plan de Cohésion Sociale…
    Les 15/17 ans qui Le veulent sont accueillis en de nombreux points et nous avons répondu aux demandes particulières qui nous Ont été faites.
    Enfin sur ce point, nous réaffirmons qu’une bonne prévention passe par l’existence d’une capacité, et bien sûr d’une volonté affichée, de réprimer ceux qui dépassent « la ligne jaune » et pourrissent la vie Des autres !
    Chacun sait aujourd’hui que nous avons la volonté et les moyens d’agir contre les contrevenants et que nous proposons de nombreuses actions pour prévenir les situations difficiles Des uns et Des autres…

    Salutations.

    Roland Chaussy.

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves