navigation

ROND-POINT DE CHARMOY 27 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

L’ancien Plan Etat-Région avait acté la réalisation du Rond-point sur l’ex RN et RD 377 sur l’entrée de l’Agglomération Migennoise. Le Conseil général avait pris l’engagement de réaliser rapidement cet ouvrage qui a 2 utilités : 

  

  1. En premier lieu la Sécurité de tous les usagers empruntant cette voie de communication très fréquentée.

  2. l’accès à un parc d’activité, celui du Charmeau (projet CCAM) qui peut désormais être programmé maintenant que les trois points bloquants ont été levés.   

Quels étaient ces trois points :

A/ celui que je viens de citer. Les travaux ont débuté le 20 novembre 2007. Ils consisteront en la réalisation de la voie provisoire qui sera faite côté Migennes fin de cette voie provisoire le 21 Décembre 2007. Celle-ci permettra à l’entreprise retenue de réaliser le rond point hors circulation (gage de sécurité pour les employés et une meilleure rapidité d’exécution) à partir du 17 Janvier 2008 avec la mise en service de la voie provisoire. Un itinéraire de déviation sera mis en place, il faudra passer par Charmoy ou Cheny pour aller sur Auxerre, mais la rentrée sur Migennes se fera Normalement. Cette voie sera limitée à 50 Km / h.

  

B/ le deuxième point concernait la promesse d’achat par la C.C.A.M au  propriétaire de ces parcelles, réalisé fin 2007.

  

C/ le troisième point fondamental qui bloquait la réalisation était aussi la révision et la transformation du P.O.S de Charmoy en P.L.U qui a été voté par le Conseil municipal de Charmoy cette semaine.

  

La première réunion avec les entreprises a eu lieu vendredi au Conseil général, en ma présence.

     François BOUCHER   

UN PROJET AU SERVICE DES HABITANTS 26 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Dynamisme de la ville,Economie , ajouter un commentaire

La ville de Migennes s’est engagée dans un Projet de Ville … Depuis 2001, le Projet de Ville, élaboré sur la base d’une étude globale de Renouvellement Urbain par la ville de Migennes et ses partenaires, s’inscrit comme l’outil de réflexion et d’action préparant l’avenir de la commune. En 2004, Migennes a obtenu du Ministère de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale une dérogation pour le projet de restructuration de la Ville Haute, qui reconnaît le bien-fondé du projet et autorise la Ville à solliciter le soutien financier de l’ANRU afin d’engager des actions de restructuration sur le quartier.   … Articulé à un volet « Cohésion Sociale »  Dans le cadre de ce Projet de Ville, la Ville de Migennes a décidé de travailler à l’élaboration d’un volet Cohésion Sociale afin de coordonner les activités de développement local et de cohésion sociale et de pérenniser les investissements de rénovation urbaine.  Ce diagnostic a été mené en 2006 à partir d’un travail statistique complété par un travail de concertation avec les acteurs sociaux du Migennois, aboutissant à la définition d’un Projet Urbain de Cohésion Sociale (PUCS).   La ville de Migennes s’est engagée dans le cadre contractuel pour la période 2007-2009 : le Contrat Urbain de Cohésion Sociale, une nouveauté pour une ville comme Migennes. Signé le 15 Mars 2007, avec l’Etat, le Département de l’Yonne et l’Agence nationale pour Cohésion Sociale et l’Egalité des chances (ACSE).   Le CUCS permet de développer de nouvelles actions répondant aux besoins des habitants de notre ville.   En complément de ce partenariat, la Région Bourgogne s’engage à soutenir le Projet Urbain de Cohésion Sociale de la ville de Migennes par une convention spécifique.  

  planprojetauscedeshabitants2.jpg

                            Cliquer sur l’image pour une bonne visibilité

François BOUCHER                  

La victoire à Sélestat

Posté par avenir dans : Sport , ajouter un commentaire

Ce dimanche 25 novembre 2007 restera gravé dans les archives de l’ASUCM football, notre équipe a passé le 7ème tour de la coupe de France. Nous avons pu partager des moments intenses, inoubliables. Je dis nous, puisque, le maire, le président de L’ASUCM,  les supporters avions fait le déplacement à Sélestat  pour soutenir notre équipe. Nous ne sommes pas déçus puisque l’ASUCM foot a marqué le seul but de la rencontre à la 24ème. . Ce but nous a libéré mais ensuite c’était  la crainte d’une éventuelle égalisation. Les joueurs ont  su adapter leur jeu à la situation et ont bien défendu en seconde période. 

Félicitations à tous et MERCI pour toutes ces émotions fortes. Je vous donne rendez vous le 16 Décembre pour le 8ème tour et cette fois-ci peut être dans notre département si Migennes tombe au tirage contre un « gros !» Bonne ambiance, bon état d’esprit des deux équipes et des supporters, nous garderons un bon souvenir des alsaciens et de la ville (nous avons eu le temps de visiter la vieille ville avec ses maisons typiques et ses boutiques)    

Marie EVRARD  Adjointe aux sports
 

INSERTION DES JEUNES par une école de la 2ème chance. « E2C » 24 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Economie,Soutien aux générations , ajouter un commentaire

  

Le projet de création d’une Ecole de la 2ème chance de l’Yonne, portée par la Ville de Migennes a donné lieu à la création en mai 2007 d’une

« Association de préfiguration de l’Ecole de la 2ème Chance de l’Yonne »

Les membres de cette association sont

-         la Ville de Migennes (3 représentants)

-         la C.C.A.M (3 représentants)

-         le Conseil général de l’Yonne (3 représentants titulaires, 3 suppléants)

-         la Maison de l’Entreprise. (2 représentants)

Les partenaires pour élaborer le projet sont 

Le CFA de Châlons-en-Champagne (M. Alexandre SCHAJER), Président national des « E2C »

la Mission locale du Jovinien et du Migennois

Bernard Krief Consulting (M. Christian-Louis POIRIER), qui a l’expérience de l’E2C de Cosne sur Loire dans la Nièvre.

Pourquoi une école de la deuxième chance ? 

En France mais aussi ailleurs en Europe, les jeunes sont particulièrement touchés par le chômage. Le taux d’emploi pour les populations de 18 à 25 ans est parmi le plus bas d’Europe. Ces jeunes vivent une contradiction majeure : le décalage entre le dynamisme économique des agglomérations actives en création d’emplois et la difficulté pour les jeunes sans diplôme d’accéder aux emplois proposés, faute de posséder les savoirs et les compétences sociales et/ou professionnelles nécessaires.

Le combat pour l’emploi des jeunes ne peut pas se cantonner à sa relation avec le niveau du chômage, il doit également prendre en compte la problématique d’intégration des publics en voie d’exclusion. A ces jeunes sans projet professionnel et sans qualification, l’Ecole de la 2ème chance propose de s’engager dans un projet de réussite. Les conditions de réussite du projet reposent sur des principes forts :Ces jeunes doivent être volontaires et devenir acteurs de leur insertion.

L’école de la 2ème chance accueille les jeunes tels qu’ils sont, sans autre critère que leur motivation. Elle s’appuie sur leurs qualités et compétences pour les révéler et dégager, en développant une pédagogie basée sur l’individualisation et la dynamique collective, des pistes de réussites personnelles.

Enfin le rôle et l’implication des entreprises dans le projet des Ecoles de la 2ème chance et dans le parcours des jeunes sont déterminants.

Un calendrier prévisionnel a été mis en place pour la création de l’E2C.

Nous sommes actuellement à l’étape de la finalisation du projet de faisabilité destiné à obtenir l’aval des financeurs potentiels du projet et en particulier l’aval du Conseil Régional pour l’inscription de ce dispositif dans les prévisions budgétaires 2008.

 Francois BOUCHER

SECURITE 22 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Sécurité , ajouter un commentaire

Vidéo – surveillance 

Notre système de vidéo – surveillance  Outil pour concourir à la sécurité est actuellement en cours de complément.

Nous avions 2 caméras sur le Centre ville, nous passons à une autre étape avec de nouvelles implantations

- au Port,

- à l’angle de l’avenue Jean Jaurès et Salengro,

- Place du 19 Mars,

- rue Verlaine.

Sont en service.

Une seconde tranche doit être réalisée pour la fin de l’année 2007

                   -Cosec,

                   -Larousse,

                   -Piscine,

                   -rue du 4 Septembre

Ce nouveau système a fait l’objet d’une validation Unanime du Comité Local de Sécurité de la Prévention et de la Délinquance du Migennois.

  

François BOUCHER

AVERTISSEMENT :

Posté par avenir dans : Non classé , 2 commentaires

AVERTISSEMENT :

Ce blog est réservé exclusivement aux observations,

questions et suggestions qui concernent directement les

réalisations et l’Avenir de Migennes.

Tout commentaire s’écartant de cette ligne sera

systématiquement rejeté.

Des parpaings. Pourquoi ?

Posté par avenir dans : Informations , ajouter un commentaire

Les ouvertures du rez de chaussée de l’immeuble Des « Halles du Canal »sont obturées par Des parpaings. Pourquoi ? se demandent certains.

Simplement, cette partie EST réservée pour une banque qui doit y mettre ses propres fermetures conformes aux normes de sécurité bancaires.

Les démarches administratives étant bientôt terminées, les travaux d’aménagement intérieur par la banque vont suivre. 

Serge Bailly

Posté par avenir dans : Informations , ajouter un commentaire

Un questionnaire intitulé: « Consultation citoyenne » EST distribué à certaines personnes qui Ont à répondre à plus de 50 questions… Desquelles IL pourrait ressortir l’opinion Des migennois sur leur ville…

Ses auteurs veulent faire croire à un semblant de sérieux en précisant que « les questionnaires sont bien sûrs annonymes et traités dans leur globalité »! 

Hélas, IL n’en EST rien.

Aucun enseignement statistique raisonnable ne pourra être tiré d’une telle consultation puisqu’il n’y a pas d’échantillon représentatif préétabli comme le font les Instituts de sondage. Et, faute de cet échantillon préalable, n’importe qui peut retourner autant de questionnaires qu’il le souhaite…

Par avance, la crédibilité de cette consultation est donc nulle!…

Question: Selon vous, ses auteurs le savaient-ils?

Roland Chaussy

CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE MAISON DE RETRAITE 21 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Soutien aux générations , ajouter un commentaire

  

Une réunion de présentation de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) a réuni les élus Migennois ainsi que notre député, Président de la 4ème Commission au Conseil général, qui s’occupe de la solidarité départementale.

  

La construction est prévue à la sortie de l’agglomération migennoise (angle de la rue de la Fraternité et de la voie de contournement de la ville) sur un terrain de près de 1,4 hectares. Les bâtiments seront d’une superficie totale de 7 000 m2.

  

La nouvelle maison de retraite aura une capacité d’accueil de 85 lits et places, dont

-         60 lits pour hébergement traditionnel,

-         2 unités de 10 lits spécialisés dans la prise en charge de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

-         5 lits supplémentaires pour l’accueil de jour et l’hébergement temporaire.

  

L’établissement continuera d’accueillir le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) dans des locaux mieux adaptés.

  

L’ensemble aura l’apparence « d’un véritable village ».

photomaisonderetraitesuitearticlefrancois.jpg 

Le côté paysagé n’est pas oublié avec la présence de jardins ainsi qu’une place centrale.  

Espaces de soins, salons, salles d’accueil, cuisine seront également aménagés pour « le bien vivre » des personnes âgées.

  

Divers matériaux seront utilisés dont des plaquettes de terre cuite et d’enduit. La production d’eau chaude sera assurée par gaz et complément solaire fixé au sol.

  

Les consultations des entreprises seront lancées à la fin du mois de Novembre 2007.

 Le lancement des travaux est prévu en mars 2008.

  

 

photo2maisonderetraitesuitearticlefrancois.jpg 

 

Cette opération d’un coût total de 9, 4 millions d’euros pour les travaux proprement dits, est largement subventionnée par :-         le Département pour 2, 5 millions d’euros -         la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie financera à hauteur de 1, 2 millions d’euros 

-         emprunts, prêts ainsi que ressources propres de l’établissement obtenues suite à la vente de l’ancien bâtiment couvriront la partie non subventionnée.

François BOUCHER

COMMISSION COMMERCIALE – CDEC 20 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Dynamisme de la ville,Economie , ajouter un commentaire

Dans la continuité d’une réflexion menée par l’équipe municipale dans le but  de développer le commerce dans les cités de l’Armançon, nous avions répondu à la demande d’un projet d’implantation d’un magasin de proximité d’une surface de 650 m2 à dominante alimentaire sur le quartier précité. Ce projet amène 10 d’emplois et répond par ailleurs à une demande accrue des habitants du quartier (rue Blanqui). Beaucoup d’entre eux n’ont pas de véhicules pour se déplacer et recherchent en conséquence l’émergence de commerces de proximité.  Il s’agit en fait de la création d’une supérette. J’ai motivé le dossier en avançant ces divers éléments qui ne pouvaient que contribuer à l’acceptation de ce dossier par la CDEC.

  

La CDEC, dans sa séance du 5 juillet, a malgré tous ces critères refusé la création de cette superette.

  

La Ville de Migennes, la C.C.A.M et la Ville d’Auxerre ont voté pour

La Chambre de Commerce et d’Industrie, ainsi que la Chambre des Métiers se sont abstenues

La représentante des Consommateurs a voté contre au motif que cette création viendrait mettre en péril  la supérette « vival » qui existe déjà à Cheny. 

  

J’ai précisé que ce n’était pas l’avis du maire de Cheny, président de la CCAM, n’est aucunement défavorable à ce projet.

Un recours a été déposé par M. Mercier gérant de la société COMM VII le 5 septembre dernier auprès de la Commission nationale d’équipement commercial avec un courrier d’appui de la Mairie.

Nous attendons la suite et souhaitons fortement que l’intérêt des habitants soit pris en considération.

     planmassecdec2.jpg

 François BOUCHER

12

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves