navigation

COMMISSION COMMERCIALE – CDEC 20 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Dynamisme de la ville,Economie , trackback

Dans la continuité d’une réflexion menée par l’équipe municipale dans le but  de développer le commerce dans les cités de l’Armançon, nous avions répondu à la demande d’un projet d’implantation d’un magasin de proximité d’une surface de 650 m2 à dominante alimentaire sur le quartier précité. Ce projet amène 10 d’emplois et répond par ailleurs à une demande accrue des habitants du quartier (rue Blanqui). Beaucoup d’entre eux n’ont pas de véhicules pour se déplacer et recherchent en conséquence l’émergence de commerces de proximité.  Il s’agit en fait de la création d’une supérette. J’ai motivé le dossier en avançant ces divers éléments qui ne pouvaient que contribuer à l’acceptation de ce dossier par la CDEC.

  

La CDEC, dans sa séance du 5 juillet, a malgré tous ces critères refusé la création de cette superette.

  

La Ville de Migennes, la C.C.A.M et la Ville d’Auxerre ont voté pour

La Chambre de Commerce et d’Industrie, ainsi que la Chambre des Métiers se sont abstenues

La représentante des Consommateurs a voté contre au motif que cette création viendrait mettre en péril  la supérette « vival » qui existe déjà à Cheny. 

  

J’ai précisé que ce n’était pas l’avis du maire de Cheny, président de la CCAM, n’est aucunement défavorable à ce projet.

Un recours a été déposé par M. Mercier gérant de la société COMM VII le 5 septembre dernier auprès de la Commission nationale d’équipement commercial avec un courrier d’appui de la Mairie.

Nous attendons la suite et souhaitons fortement que l’intérêt des habitants soit pris en considération.

     planmassecdec2.jpg

 François BOUCHER

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves