navigation

INSERTION DES JEUNES par une école de la 2ème chance. « E2C » 24 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Economie,Soutien aux générations , trackback

  

Le projet de création d’une Ecole de la 2ème chance de l’Yonne, portée par la Ville de Migennes a donné lieu à la création en mai 2007 d’une

« Association de préfiguration de l’Ecole de la 2ème Chance de l’Yonne »

Les membres de cette association sont

-         la Ville de Migennes (3 représentants)

-         la C.C.A.M (3 représentants)

-         le Conseil général de l’Yonne (3 représentants titulaires, 3 suppléants)

-         la Maison de l’Entreprise. (2 représentants)

Les partenaires pour élaborer le projet sont 

Le CFA de Châlons-en-Champagne (M. Alexandre SCHAJER), Président national des « E2C »

la Mission locale du Jovinien et du Migennois

Bernard Krief Consulting (M. Christian-Louis POIRIER), qui a l’expérience de l’E2C de Cosne sur Loire dans la Nièvre.

Pourquoi une école de la deuxième chance ? 

En France mais aussi ailleurs en Europe, les jeunes sont particulièrement touchés par le chômage. Le taux d’emploi pour les populations de 18 à 25 ans est parmi le plus bas d’Europe. Ces jeunes vivent une contradiction majeure : le décalage entre le dynamisme économique des agglomérations actives en création d’emplois et la difficulté pour les jeunes sans diplôme d’accéder aux emplois proposés, faute de posséder les savoirs et les compétences sociales et/ou professionnelles nécessaires.

Le combat pour l’emploi des jeunes ne peut pas se cantonner à sa relation avec le niveau du chômage, il doit également prendre en compte la problématique d’intégration des publics en voie d’exclusion. A ces jeunes sans projet professionnel et sans qualification, l’Ecole de la 2ème chance propose de s’engager dans un projet de réussite. Les conditions de réussite du projet reposent sur des principes forts :Ces jeunes doivent être volontaires et devenir acteurs de leur insertion.

L’école de la 2ème chance accueille les jeunes tels qu’ils sont, sans autre critère que leur motivation. Elle s’appuie sur leurs qualités et compétences pour les révéler et dégager, en développant une pédagogie basée sur l’individualisation et la dynamique collective, des pistes de réussites personnelles.

Enfin le rôle et l’implication des entreprises dans le projet des Ecoles de la 2ème chance et dans le parcours des jeunes sont déterminants.

Un calendrier prévisionnel a été mis en place pour la création de l’E2C.

Nous sommes actuellement à l’étape de la finalisation du projet de faisabilité destiné à obtenir l’aval des financeurs potentiels du projet et en particulier l’aval du Conseil Régional pour l’inscription de ce dispositif dans les prévisions budgétaires 2008.

 Francois BOUCHER

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves