navigation

HISTOIRE DE TROTTOIRS 6 décembre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie,Informations , trackback

La notification 2007 de la dotation globale de fonctionnement fait état de 47.751 mètres de rues. A raison d’1 par côté en général, Migennes compte donc environ 95  kilomètres de trottoirs ! Avec les lotissements en cours d’aménagement, Le chiffre de 100 sera bientôt atteint. 

La plupart sont gravillonnés parce-que l’eau peut s’infiltrer directement dans Le Sol, au moins en partie. 

Les pavés et les revêtements bitumeux sont utilisés dans les secteurs commerçants et les voies structurantes les plus fréquentées par tout Le monde, quel que soit le quartier. 

Le béton désactivé apparait dans la rue Salengro, semi-piétonne, et dans un certain nombre d’allées, ainsi que l’allée centrale du cimetière. 

Enfin, la rue du Général de Gaulle, côté ouest, a été traitée en enrobé bitumeux sur la moitié environ de la largeur du trottoir, très importante dans toute la partie haute, pour faciliter la descente et la montée Des poussettes d’enfants notamment. L’autre moitié reste gravillonnée pour l’infiltration de l’eau. 

  

Ce sont ces quelques principes qui guident les décisions prises en ce domaine depuis toujours, conformément aux recommandations générales. 

  

S’il EST nécessaire de veiller à boucher les « cuvettes » en formation ici et là et à maimtenir une surface de circulation la plus agréable possible, IL EST illusoire de croire, et déraisonable de faire croire, que tous les trottoirs doivent être revêtus d’un enrobé étanche. 

Ce serait en totale contradiction avec les règles de protection de l’environnement souhaitées par tous aujourd’hui. 

  

Roland Chaussy   

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves