navigation

Les services publics, plus nombreux à Migennes 8 décembre, 2007

Posté par avenir dans : Economie , trackback

  

Contrairement à ce que disent les partisans permanents du « tableau noir », les services publics sont plus nombreux à Migennes.

  1)      A la SNCF, les effectifs semblent être globalement stabilisés.

  2)      Au centre de tri postal, le vidéo-codage du courrier assure  le sauvetage de plusieurs dizaines d’emplois qui auraient disparus si cette activité n’avait pas été fixée à Migennes grâce aux interventions insistantes de notre Député et du Maire, Monsieur Boucher.

  3)      Le centre de tri des facteurs, actuellement dans l’enceinte très étroite de la poste au centre ville, va s’installer dans le Parc d’Activités du Canal de Bourgogne. Non seulement cette activité va rester à Migennes mais elle doit être  confortée avec le tri des  facteurs des environs.

  4)      Nos pompiers qui risquaient d’être regroupés avec Joigny, vont rester à Migennes et ainsi garantir une rapidité d’intervention dans tous les secteurs de notre ville.

  5)      La gendarmerie compte 26 agents  basés à Migennes, avec leur famille, alors qu’auparavant, nous n’avions guère que 5 policiers nationaux dont quasiment aucun n’habitait Migennes.

  6)      Mais encore, Migennes accueille, depuis 4 ans, un Service Départemental, celui de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, avec ses 14 agents. Cette décentralisation confirme le bon positionnement géographique de notre ville.

  7)      Et puis, la ville de Migennes, elle-même, a créé de nouveaux services ou repris des activités utiles pour assurer les meilleures prestations possibles à la population.

Ainsi :

-         une vraie Police municipale a été créée avec 5 agents,

-         le service d’aide aux familles a été pérennisé et devient l’Espace Famille,

-         un Relais d’Assistantes Maternelles a été créé,

-         le complexe culturel de l’Escale donne sa pleine mesure, avec 3 emplois,

-         les Associations se voient aidées par une coordinatrice de la Cohésion Sociale,

  Voilà quelques réalités.

Agir, plutôt que critiquer à la cantonade, est plus constructif et plus profitable à tous.

  Roland CHAUSSY

Commentaires»

  1. Vous ne manquez pas de culot
    qu’avez vous fait, afin d’eviter que les effectifs du dépôt de laroche Migennes ne soient comptabilisé avec dépôt de laroche Migennes  » RIEN  » car dans un proche avenir ce dépôt de laroche sera fermé
    Alors j’attends une réponse de votre part
    Rajade Leon

  2. 1- Pourquoi employer un pseudo pour une question de cette importance?
    2- Le chemin de fer à Migennes a occupé jusqu’à 1700 salariés. Avec l’électrification de la ligne, ce sont 1000 emplois environ qui Ont disparu dans les années 50/60.
    La municipalité en place, celle de Messieurs Lesseur, Moreau et quelques autres de leurs conseillers qui peuvent encore en témoigner aujourd’hui, a créé toutes les structures nécessaires pour accueillir Des entreprises industrielles et commerciales nouvelles qui Ont offert à peu près autant d’emplois que la SNCF en a supprimé.
    C’est dans cette période que 600 pavillons individuels Ont été construits et qu’ont vu Le jour les écoles maternelles, Le collège du haut, Le lycée, mais encore la salle Des sports prévue pour 20000 habitants, la piscine, la salle J. Brel… Pendant que s’installaient et se développaient les entreprises qui s’appellent aujourd’hui: Benteler, 3F, Sassi, Sapim inox, Effirak, M.P. Packaging, SICAVYL, Leclerc, Godard et d’autres…
    Voilà comment ce qui aurait up être une vraie catastrophe pour la ville a été transformé en développement durable…
    3- Les effectifs de la SNCF à Migennes Ont continué d’évoluer de 700 à 450 environ maintenant au cours Des 30 dernières années, pendant lesquelles les remplacements Ont continué de s’opérer sans heurt notable pour la ville.
    4- Sommes-nous satisfaits de cette évolution à la SNCF? Bien sûr que non!
    Pour autant, les démarches effectuées par Le Maire et Conseiller général Ont été nombreuses quoique vous en pensiez.
    5- Enfin, Les 30 hectares du nouveau parc d’activités, comme nous l’avons dit par ailleurs, apportent déjà 20 à 50 emplois supplémentaires sur la ville…
    Il faut, bien sûr accepter de considérer que la SNCF n’est plus seule dans Le monde migennois.

    Roland Chaussy.

  3. Vous ne pouvez pas dire que les entreprises ont compensé les emplois perdus par la sncf!Mêmes si dans les chiffres c’est vrai mais réellement les compétences d’un cheminot ne sont pas les mêmes qu’un employé de la sicavyl.
    Alors arrétez le mensonge et la démagogie!
    Je ne voit pas le rapport entre les emplois supprimés par la sncf et le devellopement de la ville mais vous aparement vous en voyez un, tant mieux pour vous.
    Pour ce qui est des actions menés par le maire donnez nous des preuves car c’est trop facile de dire cela alors que le maire est ump un parti politique assez complaisant avec la privatisation des entreprises et les licenciement economiques.
    Pour les 20 à 50 emplois sur la ville je suis le premier a m’en rejouir mais sont ce des migennois qui ont été employés?

  4. Bonjour Monsieur Vincent Pellard,

    Si l’on suit votre raisonnement, cela voudrait dire que les 1000 cheminots qui « conduisaient » les locomotives à vapeur auraient dû être conservés avec leurs compétences de l’époque ?…
    A moins que vous NE vouliez dire qu’on aurait dû garder les machines à vapeur ?…

    Dans l’un et l’autre cas, vous donnez là un bon exemple de « démagogie » dont vous connaissez la définition je pense !

    Je confirme que la SNCF n’est plus l’unique employeur de Migennes qu’elle a été.
    Les besoins du chemin de fer NE sont plus aujourd’hui ce qu’ils étaient en 1950 !
    Et, grâce à l’anticipation du Maire de l’époque, Monsieur LESSEUR, les reconversions ont pu se faire sans grand heurt, et la ville a connu un développement considérable… Jusqu’en 1977, date où Le programme commun de la Gauche a donné une direction communiste pendant 24 ans !!!

    Le Maire actuel, Monsieur BOUCHER, et son équipe, ont relancé Le développement de Migennes dans tous ses aspects.
    Vous osez demander Des preuves…
    Ah, quand la démagogie vous tient, IL EST difficile d’en échapper!!!

    Sortez, Monsieur Pellard, faites un tour de ville !…
    Et, surtout, NE « mentez » pas à vous-même…
    Accessoirement, sachez que les résultats de la pseudo enquête lancée par Monsieur Meyroune soulignent « les changements importants intervenus dans la ville… »

    Salutations.
    Roland Chaussy.

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves