navigation

Mais où est son programme ? 3 mars, 2008

Posté par avenir dans : Informations , trackback

De la même façon qu’il l’a fait lors du débat organisé par l’Yonne républicaine et France Bleu Auxerre le 5 février dernier, Mr Meyroune manie à n’en plus finir les propos politiques et la critique sans jamais avancer quelques idées que ce soit sur son programme.

L’élection municipale traduit dans les urnes les réalisations du mandat de la liste sortante et  les projets à venir. Les électeurs traduisent leurs satisfactions ou au contraire leurs oppositions aux programmes présentés.

Ceci a valu à Mr Meyroune d’être battu lors des élections de 2001 puisque les électeurs ont estimé qu’il n’y avait pas de résultat probant dans la gestion de la commune pendant le mandat de celui-ci. Voici ce que nous avons maintes fois entendu de la bouche des Migennois à l’issue des élections de 2001.

Je souhaite préciser à Mr Meyroune que déjà en 2001, lors de la constitution de ma liste, j’avais privilégié les paramètres que sont : les compétences, la connaissance de la ville, les qualités humaines, la disponibilité. Je ne l’ai pas appelé liste UMP, comme je ne le fais pas pour la liste que je conduis pour les échéances électorales 2008, notre liste est constituée de femmes et d’hommes qui souhaitent développer notre ville et c’est là l’ESSENTIEL .

Je ne cache pas bien sûr mon appartenance à un parti, tout le monde sait que j’appartiens à la majorité départementale, une équipe qui travaille. Tout le monde sait que je suis suppléant du député Jean-Marie Rolland, un homme de terrain, un homme de qualité qui sait ce que travailler pour la circonscription veut dire. Preuve en est, il a été réélu aux dernières législatives.

J’ai toujours gardé à l’esprit qu’il y avait beaucoup à faire dans notre ville de Migennes, une ville que je connais bien, une ville où j’ai vécu ma jeunesse, une ville dont j’ai mesuré toutes les forces mais aussi toutes les faiblesses. Une ville que je souhaite voir progresser pour le bien vivre et le bien être de ses habitants.

Mon équipe a fait du bon travail, et il y en avait. Il a fallu colmater dans les premier temps les défaillances, rattraper le retard, l’immobilisme de l’équipe précédente et ce n’est pas peu dire !

Notre société et ses mutations avancent à une vitesse qui ne nous permet pas de faire du sur place. Bien sûr, cela demande des adaptations à tout moment sur tous les sujets, avec les méthodes, les obligations et les règles dictées par l’administration d’une façon générale.

Alors Mr Meyroune, lorsque vous avancez qu’aucun emploi n’a été créé au parc d’activité, je serais tenté de vous dire, connaissez vous réellement la longueur des démarches administratives que demande ce type de projet ou bien une nouvelle foi êtes vous de mauvaise foi ou frappé d’amnésie ?

Oui l’aménagement du PACB est terminé. Oui les entreprises sont désormais en mesure de venir s’implanter, Oui tout le nécessaire a été fait pour rendre Migennes attractive. Oui les investisseurs et les entreprises se présentent, Oui des projets sont engagés avec eux et mûrissent, Oui ces entreprises seront amenées à embaucher….

Ne vous en déplaise, Monsieur !

François BOUCHER

Maire de Migennes.

Commentaires»

  1. vous parlez que migennes est rendue attractive.Pourtant c’estd evenue une ville ou les commerces ferment.
    Que comptez vous faire pour que les habitants imposables ne partent pas de votre commune?

  2. Merci de consulter notre blog pour l’avenir de Migennes,

    Nous avons mis en place un plan FISAC (fond d’aide au développement du commerce) avec l’Union commerciale de Migennes pour soutenir les commerces en place et en faire venir de nouveaux.
    Nous avons, avec l’aide d’investisseurs privés, vendu des terrains pour qu’ils réalisent au centre ville des emplacements pour permettre l’installation de nouveaux commerces.
    Le commerce n’échappe pas au départ en retraite bien méritée de certains commerces « de bouche », ceux ci n’ étaient pas aux normes et n’ont pus être cédés, c’est le cas des deux boucheries. Nous avons donc acheté un bâtiment au centre ville, trouvé un boucher professionnel qui nous a acheté le bâtiment et investi dans une boucherie aux normes. Il emploit maintenant 4 personnes, idem pour le photographe qui a fermé. Le bâtiment est racheté par l’OPAC qui va transformer la maison en un logement et va louer le studio photo refait à un photographe professionnel Mr Bruno GRAIN d’Ormoy avec lequel nous travaillons pour le soutenir dans son projet. Voila Madame quelques exemples pour conserver les habitants imposables dans notre commune, mais nous ne vous connaissons pas et je souhaite que vous fassiez vos achats à Migennes, car c’est avec le soutien des Migennois que le commerce local pourra continuer à exister !

    François BOUCHER

Laisser un commentaire

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves