navigation

COMMUNIQUE A LA PRESSE 1 mars, 2008

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie,Informations , ajouter un commentaire

LE SERVICE DE GARDE DES PHARMACIENS DANS LE MIGENNOIS

Quelques administrés m’ont interrogé sur un sujet  qui les préoccupe et qui surtout ne répond pas à leur attente : 

                      le service de garde des pharmaciens. 

Je tiens à rappeler que le maire n’a pas compétence dans l’organisation du service de garde des pharmaciens. Il a simplement l’information qu’il peut transmettre à ses administrés lorsque ceux-ci le demandent.

Le service de garde est organisé afin de répondre aux besoins du public en dehors des heures d’ouverture généralement pratiquées par les pharmacies dans une zone déterminée. Les gardes se déroulent les dimanches et les jours fériés, en dehors des jours habituels d’ouverture.

L’article L 5125-22 du Code de la santé publique mentionne que toutes les officines de la zone sont tenues de participer à ce service.

Ce sont les syndicats départementaux qui ont en charge l’organisation des tableaux de garde.

Pensant qu’il était nécessaire et urgent d’intervenir, j’ai saisi notre Député Jean-Marie ROLLAND. Celui-ci, conscient du problème, a interpelé la présidente du syndicat des pharmaciens de l’Yonne sur les problèmes vécus dans le secteur de Migennes-Laroche-Saint-Cydroine-Cheny. Il lui demande d’examiner la possibilité d’un redécoupage des secteurs des pharmaciens de garde afin de permettre à la population du canton de bénéficier d’un service efficace.

François BOUCHER

Maire de Migennes

Conseiller général du canton.

Un Règlement Local pour la Publicité… 19 décembre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

  

Un règlement local de publicité est en cours de finalisation. Il complétera les dispositions légales et réglementaires nationales.

Le groupe de travail, constitué par arrêté préfectoral, a terminé sa copie.

Le projet est soumis à l’avis de la commission départementale des sites et paysages.

Les Conseillers municipaux qui ont eu chacun leur exemplaire en communication avant transmission à la préfecture, auront à donner leur avis lors de la réunion du Conseil municipal de février, conformément aux délais prévus par la procédure officielle. Après quoi, le Maire sera autorisé à prendre l’arrêté municipal à partir duquel les délais de mise en conformité de 2 ans commenceront à courir pour les installations en place.

Le groupe de travail comprend 3 élus municipaux, les professionnels de l’affichage, les compagnies consulaires et les services de l’Administration. Il s’est réuni 3 fois.

4 zones de publicité sont retenues : les parcs d’activités, les zones d’habitation, les zones vertes-cœur de ville-et sites protégés et enfin les entrées et axes structurants de la ville. 

Ce règlement vise à maîtriser au mieux la floraison possible de panneaux de pré-enseignes et de publicité sur le territoire de la commune, au moment où un certain nombre de commerces nouveaux s’implantent.

La taille et le nombre des panneaux seront limités afin de préserver le paysage dans et autour de la ville, pour conforter son image positive et augmenter le plaisir des yeux de nos visiteurs et des Migennois eux-mêmes…

  

Roland Chaussy.

HISTOIRE DE TROTTOIRS 6 décembre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie,Informations , ajouter un commentaire

La notification 2007 de la dotation globale de fonctionnement fait état de 47.751 mètres de rues. A raison d’1 par côté en général, Migennes compte donc environ 95  kilomètres de trottoirs ! Avec les lotissements en cours d’aménagement, Le chiffre de 100 sera bientôt atteint. 

La plupart sont gravillonnés parce-que l’eau peut s’infiltrer directement dans Le Sol, au moins en partie. 

Les pavés et les revêtements bitumeux sont utilisés dans les secteurs commerçants et les voies structurantes les plus fréquentées par tout Le monde, quel que soit le quartier. 

Le béton désactivé apparait dans la rue Salengro, semi-piétonne, et dans un certain nombre d’allées, ainsi que l’allée centrale du cimetière. 

Enfin, la rue du Général de Gaulle, côté ouest, a été traitée en enrobé bitumeux sur la moitié environ de la largeur du trottoir, très importante dans toute la partie haute, pour faciliter la descente et la montée Des poussettes d’enfants notamment. L’autre moitié reste gravillonnée pour l’infiltration de l’eau. 

  

Ce sont ces quelques principes qui guident les décisions prises en ce domaine depuis toujours, conformément aux recommandations générales. 

  

S’il EST nécessaire de veiller à boucher les « cuvettes » en formation ici et là et à maimtenir une surface de circulation la plus agréable possible, IL EST illusoire de croire, et déraisonable de faire croire, que tous les trottoirs doivent être revêtus d’un enrobé étanche. 

Ce serait en totale contradiction avec les règles de protection de l’environnement souhaitées par tous aujourd’hui. 

  

Roland Chaussy   

PARCS ET ESPACES VERTS

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

Migennes compte aujourd’hui plus de 46 hectares d’espaces verts dont 31 hectares en parcs et espaces engazonnés. 

Les haies de conifères et arbustes persistants et caduques s’étirent sur 1,5 kilomètre. 

Plus de 900 arbres d’alignement et de parcs et environ 2500 arbustes de variétés très diverses participent à l’oxygénation de Notre ville. 

Côté fleurs, en plus Des 800 mètres carrés de rosiers, ce sont 45000 plantes annuelles, 15000 biannuelles, 5000 chrysanthèmes et 3500 bulbes qui Ont recouvert les 2000 mètres carrés de massifs 2 à 3 fois dans l’année et garni les 275 suspensions, 100 vasques au sol et les 5 structures métalliques qui servent à la mosaïculture ! 

8 personnes, aidées en période de pointe par des agents de l’association intermédiaire Entrain de Migennes, se partagent l’ensemble du travail, sous la direction du Chef des ateliers de la Ville. 

Après avoir obtenu la 2ème fleur en 2004, ce nouveau 1er prix départemental pour les villes de 5 à 10000 habitants attribué cette année s’inscrit, sans doute, comme le prélude à la 3ème fleur, si, bien sûr, le niveau de fleurissement EST maintenu ! 

Bravo à nos équipes. La volonté Des Elus EST faite grâce à leur travail, pour Le bonheur Des Migennois. 

Par ailleurs, bravo également aux nombreux propriétaires de maisons fleuries qui concourrent à cet embellissement général de la ville et méritent nos remerciements. 

Roland CHAUSSY

ROND-POINT DE CHARMOY 27 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

L’ancien Plan Etat-Région avait acté la réalisation du Rond-point sur l’ex RN et RD 377 sur l’entrée de l’Agglomération Migennoise. Le Conseil général avait pris l’engagement de réaliser rapidement cet ouvrage qui a 2 utilités : 

  

  1. En premier lieu la Sécurité de tous les usagers empruntant cette voie de communication très fréquentée.

  2. l’accès à un parc d’activité, celui du Charmeau (projet CCAM) qui peut désormais être programmé maintenant que les trois points bloquants ont été levés.   

Quels étaient ces trois points :

A/ celui que je viens de citer. Les travaux ont débuté le 20 novembre 2007. Ils consisteront en la réalisation de la voie provisoire qui sera faite côté Migennes fin de cette voie provisoire le 21 Décembre 2007. Celle-ci permettra à l’entreprise retenue de réaliser le rond point hors circulation (gage de sécurité pour les employés et une meilleure rapidité d’exécution) à partir du 17 Janvier 2008 avec la mise en service de la voie provisoire. Un itinéraire de déviation sera mis en place, il faudra passer par Charmoy ou Cheny pour aller sur Auxerre, mais la rentrée sur Migennes se fera Normalement. Cette voie sera limitée à 50 Km / h.

  

B/ le deuxième point concernait la promesse d’achat par la C.C.A.M au  propriétaire de ces parcelles, réalisé fin 2007.

  

C/ le troisième point fondamental qui bloquait la réalisation était aussi la révision et la transformation du P.O.S de Charmoy en P.L.U qui a été voté par le Conseil municipal de Charmoy cette semaine.

  

La première réunion avec les entreprises a eu lieu vendredi au Conseil général, en ma présence.

     François BOUCHER   

S’engager pour l’Avenir de Migennes et des migennois 9 novembre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

Suite à ma participation à la « commission consultative sur l’environnement » mise en place sur la ville en 1999/2000 et étant devenu propriétaire sur Migennes, je me suis décidé à m’engager plus activement et concrètement dans la vie de ma commune. Les élections municipales de 2001 arrivent et n’ayant aucun à priori politique, je me suis tourné vers la liste en place « à dominante communiste » qui n’a pas donné une suite positive à ma candidature.

Sollicité par la liste « Pour l’avenir de Migennes », j’ai volontiers accepté de m’y investir afin de prendre une part active au développement économique, culturel, touristique et environnemental de ma cité et cela sans aucune idée partisane ni sectarisme qui soit.

Etant élu sur cette liste, et ma vie professionnelle étant entre parenthèses pour cause de santé, j’ai, pendant ces six années de mandature, accordé un temps tout particulier à contribuer à l’essor de la ville par l’amélioration immédiate et durable de son cadre de vie, de son attractivité et du bien vivre de tous ses habitants.

Arrivé à la fin de ce premier mandant, j’assume pleinement mes choix et mes engagements et suis prêt à aller plus loin, avec le même enthousiasme, et dans la même équipe, qui se présentera devant les Migennois en 2008.

  

Fabrice MALLINGER

  

Le port du Canal: Lieu très fréquenté… 31 octobre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

dscn02641.jpg

Voies Navigables de France (VNF) dispose de peu de moyens. IL fallut la bousculer fortement pour redonner vie à ce quartier où s’est exercé un temps la principale activité de Migennes, après l’agriculture centrée sur le vieux bourg et avant l’implantation de la gare du chemin de fer juste à côté.

Ce fût d’abord une autorisation pour redessiner et faire des massifs de fleurs et des pelouses dignes de cette entrée de la ville venant d’Auxerre par la route et entrée du canal venant de la rivière Yonne.

Ce fût ensuite l’obtention d’un curage du port, puis la sécurisation de  la cale sèche et le redressement de la berge du côté des voies ferrées.

 Plus tard, VNF a entretenu et l oué le superbe bâtiment qui servait à la réparation des péniches tirées de l’eau, a démoli la maison en ruine qui le jouxtait et a accepté la reconstruction de la menuiserie victime d’un incendie en prolongement de ce bâtiment pour former un ensemble parfaitement intégré.

Dans le même temps, la Ville a planté la berge sud du bassin où viennent nicher les canards, en laissant « des emplacements-pêcheurs » très souvent utilisés.

La Ville a aussi remonté le « lavoir du Hameau du Canal » dans le cadre d’un chantier d’insertion professionnelle, installé une pelouse avec 2 paons en mosaïculture, refait l’éclairage et installé des mâts porte-drapeaux en forme d’invitation aux nombreux visiteurs étrangers qui naviguent sur le canal à faire escale à Migennes.

oiseau2.jpg oiseau1.jpgoiseau2.jpg

Avec la présence quasi permanente d’une quarantaine de cygnes et plus d’une centaine de canards, ce port constitue, aujourd’hui, un lieu de promenade des plus agréable, au plein cœur de la ville.                                  

                                                    dscn02011.jpg                                                            

 Il est aussi un lieu d’accueil très apprécié pour l’embarquement sur les bateaux de plaisance de notre société locale.

Roland CHAUSSY  

Ville fleurie 1 octobre, 2007

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

oiseau1.jpgFaire mieux pour MIGENNES, faire plus pour MIGENNES, tels sont les engagements de la majorité municipale depuis Mars 2001.

C’est cette volonté d’agir qui nous a poussé à améliorer votre ENVIRONNEMENT et votre CADRE DE VIE.

Le FLEURISSEMENT en est une composante. Nous nous sommes efforcés d’embellir notre ville tout en gardant à l’esprit les contraintes budgétaires afin de ne pas gréver le budget des Migennoises et des Migennois. Sous l’impulsion de notre Maire, MIGENNES devient ville fleurie avec l’obtention de la première FLEUR en 2001 puis de la deuxième en 2004. Tout ceci a été obtenu grace aussi au travail des employés municipaux.

dscn0260.jpg 

Gilles PESQUET

Journée de l’environnement

Posté par avenir dans : Environnement et qualité de vie , ajouter un commentaire

environnement1.jpg

Faire mieux pour MIGENNES, Faire plus pour MIGENNES, c’est aussi assurer la propreté de la ville, améliorer les accès aux personnes handicapées, améliorer les passages pour piétons, faciliter la circulation des piétons. Tout ceci a été réalisé ou est en cours de réalisation.

environnement2.jpg

Nous avons aussi lancé la journée de l’environnement en 2006. Cette animation est assurée par la Maison de la Nature, avec le concours des services techniques de la ville. Cette journée dédiée à la nature a été reconduite cette année avec un franc succès.

Pour améliorer encore votre cadre de vie, faites nous part de vos remarques et suggestions. Nous les étudierons.

 

Gilles PESQUET

Pastotroc |
Adoptions ~ Chat(on)s |
Copropriete du Bois des val... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HISTOIRE, PATRIMOINE et T...
| le club des loisirs de ROCB...
| PEEP du Trièves